Jeudi 23 juin 2016 – Matoto : l’épouse d’un opposant porte son gilet pare-balles contre les ordures.

VUES: 6059 FOIS

La capitale guinéenne croupie sous le poids des ordures en cette période de grandes pluies.

Sous une pluie battante ce mercredi, Halimatou Dalein Dillo, épouse du président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), a assainit le quartier ‘’Matoto Géni-Civil’’ et curé le Pont où s’étaient accumulés des tas d’immondice perturbant la circulation depuis plusieurs années.

Un acte de citoyenneté salué par les responsables et les citoyens de ‘’Matoto Géni-Civil. Une localité qui n’a pas bénéficié d’un coup de pelle de la part des autorités guinéenne depuis plus d’une décennie.

« Le Pont est petit, nous marchions sur les ordures avec toutes les maladies qui les accompagnent. Nous n’étions pas en paix ici. Cet appui met fin à plusieurs années de calvaire. C’est un message fort que Madame Diallo vient de transmettre à travers ce programme d’assainissement. Nous sommes très heureux du geste de cette dame », a affirmé cette citoyenne résidant au quartier bénéficiaire de l’appui.

Des ordures et autres déchets toxiques déversés dans ce ravin ont bouché les canaux d’évacuation du Pont, provoquant un véritable spectre. Après chaque tombée de pluies, plusieurs maisons sont inondées et envahies d’ordure. Conscient de cette situation, le Chef de ce quartier exhorte les citoyens à ne plus boucher le Pont.

« La population que j’ai l’honneur de commander était vraiment souffrante. L’aide de cette dame vient à point nommé. Chacun doit s’abonner aux PME afin que les ordures ménagères soient acheminées dans les zones appropriées par des agents de nettoyage », a conseillé Ibrahima Youla.

De son côté, l’initiatrice de ce appui a demandé aux autorités guinéennes d’assainir la ville de Conakry pour prévenir les dégâts causés par les fortes pluies.

« La situation était alarmante, les citoyens étaient en danger. J’appelle le Gouverneure de Conakry à faire face à ces genres de situation. Parce qu’il à ce budget », estime Halimatou Dalein Diallo.

Les autorités du quartier révèlent avoir mené plusieurs démarches auprès du Gouvernement et de certains départements ministériels, afin de bénéficier d’une aide pour déguerpir les ordures de ce Pont. Des démarches qui sont toujours vaines.


Kadija Diallo.