Jeudi 05 novembre 2015 – Ebola : Une femme suspecte s'enfuit du CTE de Conakry, la coordination dévoile une stratégie pour l'a retrouvée

VUES: 178 FOIS

Le risque d'une contamination à grande échelle est énorme. Une femme qui est un cas suspect d’Ebola a réussi à s'échapper du centre de traitement d'Ebola situé à Nongo où elle était admise pour un suivi. Cela fait suite à un cas positif détecté il y a une semaine, qui serait sa copine, à en croire la coordination nationale de lutte contre Ebola.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, la coordination parle de deux possibilités pour retrouver la fugitive. « Nous avons mis en place une équipe composée de civiles et militaires. Il s'agit d'un côté des agents communautaires qui seront en avant et les éléments de la gendarmerie. Les agents communautaires feront un travail de proximité et les gendarmes en cas d'une nécessité de l'utilisation de la force publique. Ensuite le domicile familial de la femme est sous observation pour ne pas qu'elle y retourne », souligne ledit communiqué.

A rappeler que la femme dont l'identité n'est pas connue du public est originaire de la préfecture de Forécariah (toujours foyer actif du virus Ebola). Ce cas suspect reste toujours introuvable en dépit de la grande mobilisation des cadres ressortissants de la préfecture, en tête, le premier ministre, Mohamed Saïd Fofana.

 

Ibrahima Diallo

+224 655 946 005